Base de données et gestion des droits des utilisateurs

Ma base de données collaborative

UNE PUISSANTE GESTION DES DROITS

Ayez la main sur la gestion des droits de votre base de données collaborative en ligne : vous définissez les contacts, les champs, les tags visibles par vos collaborateurs et ceux qu'ils peuvent modifier

Pour de nombreuses raisons, vous ne voulez pas que les personnes qui sont amenées à intervenir sur votre base de données collaborative aient accès à toutes les informations, il s’agit donc de bien définir les droits d’accès et de modifications à votre base. Vous pouvez à tout moment faire évoluer ces droits en lecture et en écriture.

Vous pouvez décidez de ne montrer que certains contacts. Vous pouvez décidez de ne montrer que certains champs ou certains tags. Vous pouvez enfin choisir les contacts, les champs et les tags que vos utilisateurs peuvent modifier.

Exemple 1 : vous demandez à votre stagiaire de rechercher les sites web de vos clients. Vous pouvez décidez de ne lui montrer (sans qu’il puisse les modifier) que le champs nom, prénom, adresse. Vous pouvez également ne lui afficher que les clients pour lesquels le champs lien n’est pas renseigné. Ses droits de modifications porteront sur la champ “lien”.

Exemple 2 : vous demandez à votre collaborateur de relancer par téléphone tous les clients qui sont tagués “à contacter” et il doit indiquer la nature de l’échange en remplissant le champ “observation”. Il ne verra que les clients comportant le tag en question. L’outil lui affichera, sans qu’il puisse les modifier, les champs : nom, prénom, téléphone. Il verra et pourra modifier le champ “observation”.

Exemple 3 : vous demandez au trésorier de l’association de cocher pour chaque adhérent, ceux qui sont à jour de leur cotisation pour cette année. Il verra les champs utiles mais son action sera limitée à cocher la case “paiement de cotisation 20XX”.